[Edito] La Rochelle, à la fois proche et loin de l’Europe

Michel CaniauxMichel Caniaux, Président du Mouvement Européen – Charente-Maritime, trace les perspectives de l’Université d’automne 2017 et revient sur la perception qu’ont les Rochelais de l’Europe.

 

 

21923949931_40db9e63c9_k
Photo via l’utilisateur de Flickr @mangMangW

La Rochelle est loin géographiquement de l’Europe, 450 km de la première frontière. C’est pourquoi avec les bénévoles du Mouvement Européen – Charente-Maritime, nous nous réjouissons que l’Europe vienne à nous à travers cette Université d’automne !

Et pourtant l’histoire européenne de La Rochelle, ou LR pour les intimes, ne date pas d’hier. LR fut une ville de la ligue marchande de la Hanse tout en étant tournée vers le grand large grâce à son port. Le jumelage avec Lübeck est une réminiscence de cette grande époque.

L’Europe (un peu) loin géographiquement mais proche par l’Histoire et les réalisations qui ne sont malheureusement pas toujours évidentes à identifier pour ses habitants. A nous de les y aider.

Le rail nous a rapproché de l’Europe, il est désormais loin le temps où les mécaniciens de LR ne s’aventuraient pas  avec leur locomotive  au-delà de Nantes, Poitiers et Bordeaux. Aujourd’hui, ils vont régulièrement à Paris voire Lille. Les esprits s’ouvrent. Pour être heureux, en étant pleinement intégré à l’Europe,  il ne nous manque plus que la Via Atlantica, une transversale qui nous rapprocherait de Lyon et donc de la Suisse, l’Italie voire au-delà.

A LR, territoire périphérique , nous en sommes persuadés, les transports sont un des éléments nécessaires à la construction européenne qui ne peut se faire et se consolider que par les rencontres entre citoyens européens afin qu’ils échangent pour mieux se comprendre et donc mieux s’apprécier. Faciliter ces échanges est donc primordial pour « fabriquer » un citoyen européen, ce qui est le thème de cet événement.

Nous vous souhaitons donc un bon séjour à LR à découvrir en prenant le temps de respirer un parfum d’Histoire.